CHARLEMAGNE

Vers l’an 715, dans une vallée verdoyante où chantait un affluent de la Meuse, se trouvait un moulin appartenant au Comte de Laon.
Sa fille Bertrade, d’une beauté remarquable malgré qu’elle avait un pied plus long que l’autre (ce qui lui valut d’être surnommée Berthe au long pied),
attira l’attention du Maire du Palais, Pepin, dit le Bref en raison de sa petite taille, fils de Charles Martel.
De leurs amours naquit un fils, Karl, que l’histoire a retenu sous le nom de Karolus Magnus, Charles le Grand – Charlemagne.


LA FERME CHARLEMAGNE

Le moulin fut démoli vers l’an mil, et la Ferme Charlemagne fut construite petit à petit sur ses ruines; elle prit sa forme actuelle au XVII° siècle.

Janvier 2017, Luigi et Pierre-Yves Araghi (père et fils) se sont lancés dans un défi de taille …
Apporter à Charlemagne Chocolatiers une touche de fraîcheur et de modernité tout en perpétuant la qualité et les procédés de fabrication.

Initialement créée par Denise Courant Bellefroid, qui imagina une chocolaterie qui serait délibérément orientée vers l’élaboration d’un produit de très grande qualité.
Sa parfaite connaissance de l’histoire de la gastronomie à travers le monde, son sens du bon goût et l’imagination aidant, à partir de 1985, elle ne cessa d’innover.


INNOVATION

Autrefois, le goût se trouvait dans le fourrage, enrobé de classique chocolat fondant, au lait ou blanc;
le plus grand succès des chocolats Charlemagne réside dans la mise au point d’un process system breveté : “le goût dans la masse”,
lequel permet la production d’un produit très fin, long en bouche, dont les arômes ne finiront jamais de vous envoûter.